Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Cirrhose et complications
Alexandre Pariente le 30-04-18

ITEM 276

OBJECTIFS :
DIAGNOSTIQUER une cirrhose.
IDENTIFIER les situations d'urgence et PLANIFIER leur prise en charge.
ARGUMENTER l'attitude thérapeutique et PLANIFIER le suivi du patient.
DÉCRIRE les principes de la prise en charge au long cours en abordant les problématiques techniques, relationnelles et éthiques en cas d'évolution défavorable.
Article reçu le 14/6/2016.

La cirrhose du foie correspond anatomiquement à un bouleversement diffus de l'architecture (lobulaire) hépatique par une fibrose entourant des nodules de régénération. Elle a des causes multiples (toutes à l'origine d'une maladie chronique du foie), reste longtemps asymptomatique, est (trop) souvent (deux tiers des cas) révélée par des complications liées à l'hypertension portale (HTP) et/ou à l'insuffisance hépatocellulaire, ou par un carcinome hépatocellulaire (CHC). L'alcoolisme chronique en reste la cause la plus fréquente et la plus grave.
Sa prévalence pourrait être de 3 ‰ en France mais est très probablement fortement sous-estimée.

Circonstances du diagnostic
Dépistage
Une cirrhose asymptomatique doit être systématiquement recherchée dans les situations suivantes :
- contexte étiologique propice : consommation excessive d'alcool, hépatite B, hépatite C, syndrome métabolique, surcharge en fer notamment ;
- anomalies des tests hépatiques, anomalies hématologiques (thrombopénie surtout, baisse du…