Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Colchicine dans la goutte : usage et mésusage
Gérard Chalès le 30-11-17

Goutte. Le chevauchement entre les doses thérapeutiques et toxiques de la colchicine et la méconnaissance des schémas posologiques, des interactions et des contre-indications exposent à de graves complications.

La colchicine est un alcaloïde tricyclique isoquinoléique, extrait des plantes du genre Colchicum (Colchicum autumnale) ou du genre Gloriosa, et concentré dans les graines ; elle est utilisée dans le traitement de la goutte aiguë depuis le vie siècle de notre ère, préconisée dans la prise en charge de la crise de goutte et dans la prévention des accès goutteux lors de l'initiation d'un traitement hypo-uricémiant, selon les nouvelles recommandations 2016 de l'European League Against Rheumatism (EULAR).
Cependant, malgré l'existence de ces recommandations, il existe un mésusage de la colchicine lié à une méconnaissance des schémas posologiques, des interactions médicamenteuses et des contreindications. La marge thérapeutique de la colchicine étant étroite (différence faible entre la dose toxique et la dose thérapeutique), on conçoit aisément qu'un surdosage puisse être responsable d'une morbi-mortalité élevée, ce qui a conduit l'Agence nationale de sécurité du médicament à rappeler, dans un point d'information, le 21 septembre 2016, les règles de bon usage pour limiter les risques de surdosages graves.

Données utiles de pharmacologie clinique
Profil pharmacodynamique
Le principal mécanisme d'action de la colchicine est l'inhibition de la polymérisation en microtubules, constituants du cytosquelette, par liaison de la colchicine à la tubuline soluble non polymérisée…