Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Complications des angines
Hélène Broucqsault le 23-07-18

En augmentation, elles sont dues aux angines bactériennes (strepto A en tête).

Inflammation infectieuse des amygdales palatines, l'angine est le plus souvent une affection bénigne spontanément résolutive sous traitement symptomatique et/ou antibiothérapie.
Virale dans la majorité des cas, elle implique de nombreux pathogènes, mais la principale bactérie en cause est le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (SGA).
Quelques cas, toujours d'origine bactérienne, ont une évolution péjorative nécessitant des examens complémentaires et un traitement urgent. On distingue 2 types de complications : infectieuses systémiques, ou locales par diffusion dans l'espace péripharyngien.

Infections locorégionales
Phlegmon péri-amygdalien
Complication la plus fréquente de l'angine streptococcique (près de 1 %), elle concerne l'adulte jeune, plus rarement l'enfant. Un abcès polymicrobien se constitue entre la muqueuse pharyngée et les muscles pharyngés latéraux.
Les symptômes sont une odynophagie (douleur à la déglutition), voire une aphagie entraînant une sialorrhée (faute de pouvoir avaler sa salive), un trismus (dû à une inflammation réactionnelle des muscles adjacents), une hyperthermie (inconstante). La voix est nasonnée (modification des résonateurs, en particulier oedème vélaire) et l'haleine fréquemment fétide.
Rendu difficile par le trismus, l'examen endobuccal met en évidence une voussure unilatérale du pilier antérieur, associée à un oedème et un refoulement controlatéral de la luette.
Les germes en cause sont ceux de la flore commensale (bacilles à Gram négatif anaérobies, coques à Gram positif, staphylocoque doré). Ils sont confirmés par l'analyse des prélèvements in situ…