Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Consommation des fruits et légumes : quels avantages, quels risques ?
Marie-Josèphe, Amiot-Carlin le 20-02-19

Diététique. Une plus grande consommation de fruits et de légumes est associée à une réduction du risque cardiovasculaire, mais à quelle quantité, pour quels produits et avec quels risques associés ?

Les repères internationaux de consommation de fruits et légumes préconisent la consommation quotidienne d'au moins 5 portions de 80 g de fruits et légumes. Cette recommandation est soutenue par de nombreuses études épidémiologiques, dans lesquelles une plus grande consommation de fruits et légumes est associée à une diminution du risque de mortalité de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de l'obésité. Cependant, plusieurs questions se posent. Existe-t-il un effet dose ? Au-delà de la quantité, existe-t-il des effets bénéfiques d'une diversité de fruits et légumes ? Est-ce que certains fruits ou légumes sont plus protecteurs ? Qu'en est-il des fruits et légumes transformés ? Estce qu'il y a un risque associé à une trop grande consommation d'un fruit ou d'un légume ?
L'objet de cette mise au point est de reprendre les éléments clés du rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES, 2016) sur l'actualisation des repères de consommations alimentaires du Programme national nutrition santé en complétant par des publications récentes sur les relations entre la consommation de fruits et légumes et les risques de maladies chroniques, en mettant l'accent sur les quantités, les types de fruits et légumes et les aspects "bénéfices-risques".

Risque de maladies chroniques non transmissibles : les relations observées
Si les études d'observation ne permettent pas à elles seules de définir un lien de causalité, mais celui d'une plausibilité, les méta-analyses, synthétisant de manière exhaustive, rigoureuse, reproductible et quantifiée les résultats provenant de différentes études d'observation permettent de renforcer la notion de causalité probable. Ces métaanalyses sont de plus en plus nombreuses ces dernières…