Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Dépistage des cancers : pour qui ? pourquoi ? comment ? quelle évolution organisationnelle ?
Frédéric de Bels le 20-01-19

Vers un dispositif articulé autour d'une structure unique régionale.

Le dépistage consiste à proposer un test diagnostique à des personnes asymptomatiques, "bien portantes" et qui ne se plaignent de rien, en vue de "faire la distinction entre les personnes apparemment en bonne santé, mais probablement atteintes d'une maladie donnée, et celles qui en sont probablement exemptes".

Anticiper la survenue des symptômes
L'objectif est d'anticiper la survenue des symptômes pour favoriser une détection précoce du cancer, le cas échéant des lésions à un stade précancéreux. Le test peut également porter sur une anomalie indirectement liée à un cancer ; par extension, il peut s'agir de la recherche d'une prédisposition, par exemple génétique. Un dépistage ne vaut pas diagnostic et devra, s'il est positif, être suivi d'une exploration complémentaire. On attend ensuite que le diagnostic précoce qui sera posé permette d'influencer favorablement le pronostic par la mise en route précoce d'un traitement, ou par extension d'une surveillance médicale, voire d'un protocole préventif en cas d'identification d'une prédisposition. Du fait de la meilleure efficacité des traitements et de leur moindre lourdeur, des bénéfices sont ainsi escomptés en termes de décès évités, d'années de vie gagnées et de minimisation des séquelles.
Outre l'utilisation d'un test de dépistage dans le cadre d'une approche individuelle ou personnalisée, la question se pose parfois en termes de politique publique lorsqu'on envisage le déploiement d'un programme pour proposer au plus grand nombre un dépistage considéré comme efficace. En complément de la réduction des pertes de chances, les objectifs additionnels seront par exemple d'améliorer l'équité de l'accès, la qualité et la sécurité de la procédure de dépistage, la qualité de l'information pour la prise de décision.
Pour un dépistage opportuniste ou individuel, les examens sont réalisés en dehors des politiques…