Greffe de cornée | La Revue du Praticien
Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Greffe de cornée
Bernard Delbosc le 23-07-18

Centenaire, c'est la plus ancienne des greffes de tissus chez l'homme.

Pour en bénéficier, il faut un donneur, une banque de tissus, un centre de greffe et bien sûr un cadre législatif.
L'Agence de la biomédecine est l'instance d'organisation, de régulation, de contrôle, et d'évaluation des activités de transplantation tissulaire en France.

Grands principes
Le prélèvement est pratiqué soit sur donneur d'organes et de tissus au bloc opératoire, soit sur donneur décédé en arrêt hémodynamique à la morgue le jour du décès ou le lendemain. Équipes et lieux de prélèvement doivent répondre à des critères d'agrément définis. Leur fonctionnement est sous la responsabilité du médecin coordonnateur des greffes et de son équipe. Missions principales : s'assurer du respect des règles de consentement et de celui des contre-indications locales et générales au prélèvement.
Sur un plan technique, sauf situation particulière, seule la cornée avec sa collerette sclérale est prélevée. Le globe oculaire est laissé en place pour réduire les risques de délabrements et faciliter une restitution aussi parfaite que possible.
En France en 2016, les prélèvements ont été réalisés pour 84 % sur donneurs décédés à la morgue et pour 16 % lors de prélèvements d'organes.
La banque de tissus, véritable plaque tournante, gère les étapes fondamentales que sont la réception, le contrôle et la cession des cornées avec pour souci principal la qualité optimale du greffon délivré, sur les plans microbiologique (éviter de transmettre une infection locale ou une pathologie systémique au receveur) et fonctionnel (éviter l'échec primaire et réduire le risque de défaillance à long terme). En conséquence, le taux de non- conformité est élevé (de 54,2 % en 2015), équivalent à celui des pays européens. En France en 2016, 16 banques de tissus ont reçu 11 136 cornées et en…