Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Hypoglycémie chez l'adulte et l'enfant
Julia Morera, Yves Reznik le 10-06-19

ITEM 238

OBJECTIFS :
DIAGNOSTIQUER une hypoglycémie.
IDENTIFIER les situations d'urgence
et PLANIFIER leur prise en charge.

Le diagnostic d'hypoglycémie est facilement évoqué et confirmé grâce à la réalisation d'une glycémie capillaire chez un patient diabétique connu, mais il est moins aisé en dehors du diabète, du fait de la rareté de cette situation et de la diversité des symptômes d'hypoglycémie qui parfois retardent le diagnostic.
L'hypoglycémie doit être évoquée devant des signes adrénergiques et/ou neuroglucopéniques contemporains d'une mesure de la glycémie capillaire ou veineuse basse, et sa prise en charge doit être effectuée en urgence.
Les causes des hypoglycémies sont multiples, les causes médicamenteuses – notamment liées aux traitements hypoglycémiants du diabète – étant les plus fréquentes. En l'absence d'une cause évidente, une investigation diagnostique méthodique doit être menée pour confirmer l'hypoglycémie, identifier sa cause et initier un traitement adapté.

Définition et signes cliniques de l'hypoglycémie
L'hypoglycémie est définie par une baisse de la concentration plasmatique en glucose, les seuils retenus étant différents en fonction du contexte : < 60 mg/dL (3,3 mmol/L) chez une personne connue diabétique et < 50 mg/dL (2,85 mmol/L) chez une personne non diabétique.
L'hypoglycémie est suspectée devant deux types de signes cliniques :
– les signes adrénergiques liés à l'activation neuronale sympathique, non spécifiques de l'hypoglycémie, et qui peuvent être absents lorsque les épisodes d'hypoglycémies, se répètent ou…