Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
La surprenante disparition du choléra en Haïti
Renaud Piarroux, Stanislas Rebaudet le 30-09-19

Après l'analyse que nous avions consacrée en mai à l'ouvrage de Renaud Piarroux Choléra. Haïti 2010-2018 : histoire d'un désastre, nous publions ici une lettre de Renaud Piarroux et Stanislas Rebaudet qui apporte des précisions importantes sur l'évolution du choléra dans l'île.

Ce courrier fait suite à la parution dans le numéro de mai 2019 de La Revue du Praticien d'un article intitulé Le choléra en Haïti ou la faillite de l'ONU dans lequel est publiée une très belle note de lecture sur le livre Choléra. Haïti 2010-2018 : histoire d'un désastre. Nous avons particulièrement apprécié cette analyse, mais l'un de nous étant l'auteur du livre, nous nous garderons ici de le commenter en détail, laissant aux lecteurs de La Revue le soin de le découvrir par eux-mêmes.
Nous souhaitions juste revenir sur un point mis en exergue dans la conclusion de l'analyse qui indiquait qu'aujourd'hui "le choléra est devenu endémique en Haïti". Après huit années de transmission ininterrompue, cela semble une évidence. D'ailleurs, au moment de boucler le livre en février 2019, il avait fallu conclure en expliquant que, malgré les énormes progrès accomplis dans la lutte, il restait des cas ici et là et qu'une nouvelle catastrophe pouvait survenir à la moindre baisse de vigilance.

Des coprocultures négatives depuis sept mois
Mais voilà, aussi surprenant que cela puisse paraître, le choléra a maintenant disparu en Haïti. Notez ici que nous ne parlons pas d'élimination car l'Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise d'attendre trois ans avant d'envisager l'utilisation de ce terme. Il s'agit là d'une préconisation de nature politique plus que d'une attitude fondée sur des faits. Elle vise surtout à encourager les pays à maintenir les actions de lutte longtemps après la disparition du choléra pour limiter le risque d'une réémergence. La durée d'incubation du choléra est très courte (quelques heures à quelques jours),…