Le choix de la première contraception : une étape majeure | La Revue du Praticien
Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Le choix de la première contraception : une étape majeure
Brigitte Raccah-Tebeka, Geneviève Plu-Bureau le 10-05-18

La première contraception est une étape majeure dans la vie d'une jeune fille. Il s'agit bien souvent du premier contact avec un praticien en relation avec sa vie de femme, sa sexualité, sa fertilité… Pour le praticien, cette consultation est également un défi qui vise à gagner la confiance de la jeune patiente tout en recueillant toutes les informations nécessaires et indispensables à la prescription de la meilleure contraception pour elle. Le choix est, en effet, souvent difficile dans le large éventail des méthodes contraceptives. Une explication détaillée des différents moyens contraceptifs permet une participation active de la jeune femme dans la décision car il est bien connu que "la meilleure contraception est celle que l'on choisit".

Les différentes contraceptions disponibles

De nombreuses contraceptions sont disponibles sur le marché français. Les différentes méthodes de contraception, contraceptions hormonales combinées et contraceptions de longue durée d'action réversibles, sont présentées dans ce dossier (v. tableau 1 p. 388 et tableaux 2 et 3, p. 395 et 396). La contraception progestative, outre les contraceptions de longue durée d'action réversibles, comprend l'administration de petites doses de progestatifs (désogestrel ou lévonorgestrel) par voie orale.
De plus en plus souhaitée par les femmes, la contraception non hormonale comprend des méthodes d'efficacité très variable. Les dispositifs intra-utérins (DIU) au cuivre possèdent pour la majorité une version dite "mini" ou "short" qui en autorise l'utilisation chez les nulligestes avec une très bonne efficacité contraceptive. Les préservatifs (masculins ou féminins) ont une place à part puisqu'ils sont à ce jour l'unique moyen de prévention contre les infections sexuellement transmissibles. Ils sont de ce fait parfois utilisés en complément d'un autre type de contraception mais bénéficient d'une…