Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Pathologies médicales potentiellement malignes de la muqueuse buccale
Lotfi Ben Slama le 20-10-19

Malgré l'exérèse chirurgicale et la surveillance, la transformation maligne est toujours possible.

Qu'est-ce qu'une lésion potentiellement maligne ?
Le concept qui autorise à désigner certaines lésions ou affections comme étant précancéreuses repose sur les constats suivants :
– le suivi longitudinal a bien donné lieu à une transformation maligne ;
– certaines de ces altérations sont observées au voisinage de carcinomes épidermoïdes (lésions érythémateuses ou blanches) ;
– certaines modifications morphologiques et cytologiques sont communes au carcinome épidermoïde et à ces lésions ;
– il existe une similitude des altérations chromosomiques, génomiques et moléculaires détectées dans ces deux affections.
Les termes "précancéreux", "précurseur", "prémalin", "néoplasie intra-épithéliale" et "potentiellement malin" ne sont plus adéquats pour décrire des aspects cliniques supposés se dérouler en deux ou plusieurs étapes, alors qu'il est peu probable qu'il y ait une même et unique voie de cancérisation semblable pour tous les individus.
Le terme consensuel retenu est "lésion ou affection potentiellement maligne". Il suffit à recouvrir toutes les situations rencontrées.

Leucoplasie
D'après la définition aujourd'hui retenue, une leucoplasie est une lésion blanche à risque discutable de cancérisation après exclusion de toutes les lésions ou affections n'ayant pas un risque accru pour le cancer. La leucoplasie est un terme purement clinique et n'a aucune spécificité histologique…