Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Paul Frappé. Des modes d'exercice variés, mais coordonnés
Serge Cannasse le 30-05-19

Médecin généraliste en maison de santé pluriprofessionnelle à Saint-Étienne, enseignant chercheur, il siège au conseil d'administration du Collège de la médecine générale, dont il a récemment été élu président.

Qu'est-ce que le Collège de la médecine générale ?
C'est le regroupement des principales organisations nationales de la médecine générale en France : syndicats représentatifs, structures académiques, scientifiques, de formation et associations. Fondé en 2009, il est l'aboutissement d'un long processus historique, qui n'est pas terminé, puisque le CMG est appelé à devenir le Conseil national professionnel pour la médecine générale, dont il remplit déjà plusieurs missions, une des principales portant sur le DPC (développement professionnel continu). Il se veut le représentant de la médecine générale aussi bien auprès des pouvoirs publics de notre pays qu'au niveau international. Il est notamment le représentant officiel de la France à la WONCA (World Organization of National Colleges, Academies and Academic Associations of General Practitioners/Family Physicians).

Votre manifeste s'inscrit-il dans la ligne du plan "Ma santé 2022" ?
Je pense qu'il y a actuellement un accord assez large sur ce que doit être l'organisation des soins en France. Elle commence à prendre forme avec les groupements hospitaliers de territoire (GHT) et les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS). Tout le monde souhaite une bonne articulation entre ces deux systèmes d'organisation territoriale, mais la mise en place prendra du temps. Une question majeure est de savoir comment va s'exercer leur gouvernance, avec la crainte que le système hospitalier prenne la main, alors que ses missions et son fonctionnement ne sont pas les mêmes que celles de la médecine ambulatoire. Le manifeste est un premier pas pour préciser le cadre organisationnel que nous souhaitons, mais il doit sans doute être encore amélioré. Il nous…