Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Puberté normale et pathologique
Claire Bouvattier le 30-10-19

ITEM 47

OBJECTIFS :
EXPLIQUER les étapes du développement pubertaire normal, physique et psychologique.
DÉPISTER une avance ou un retard pubertaire.

Développement pubertaire normal
La puberté désigne l'ensemble des phénomènes physiques, mentaux et affectifs qui caractérisent le passage de l'enfance à l'âge adulte. Cette période se caractérise par une accélération de la vitesse de croissance, contemporaine de l'apparition des caractères sexuels secondaires ; elle aboutit à l'acquisition de la taille définitive et de la fonction de reproduction. Les différents stades du développement pubertaire sont cotés de 1 (stade prépubère) à 5 (stade adulte), selon la classification de Tanner.
Après une période de quiescence qui débute au 4e-6e mois postnatal et dure toute l'enfance, le déclenchement de la puberté est hypothalamique : la sécrétion pulsatile de la gonadotropin releasing hormone (GnRH) [luteinizing hormone releasing hormone, LHRH] stimule la production antéhypophysaire des gonadotrophines FSH (folliculostimulating hormone) et LH (luteinizing hormone). L'apparition de cette pulsatilité hypothalamo-hypophysaire est modulée par des facteurs neuro-endocriniens et périphériques, comme la leptine, mais d'autres facteurs génétiques et nutritionnels influencent aussi l'âge de début de la puberté. Les gonadotrophines hypophysaires induisent la production de stéroïdes sexuels : testostérone (garçon) ou oestradiol (fille) par les testicules et les ovaires. La LH stimule la production de testostérone dans le sexe masculin (verge, pilosité, muscle), la FSH est responsable de l'augmentation du volume testiculaire. Chez les filles, LH et FSH entraînent la production d'oestradiol ovarien, à l'origine du développement des seins, de l'endomètre.
Fille : La première manifestation de la puberté est le développement des seins, physiologique…