Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Qu'est-ce qu'un assistant médical ?
Jean-Michel Chabot le 20-03-19

Le plan gouvernemental "Ma santé 2022" prévoit l'apparition d'un nouvel acteur, l'assistant médical, censé redonner du temps au médecin à condition de sortir d'un exercice isolé. Mais quel serait son profil ?

Lors de la présentation du plan "Ma santé 2022", le président de la République a prononcé une de ses formules chocs appelées à être reprises par les commentateurs (et c'est ce qui s'est produit, aussi bien dans la presse professionnelle que par les médias grand public) : "Je veux précisément que l'exercice isolé devienne progressivement marginal, devienne l'aberration et puisse disparaître à l'horizon de janvier 2022." Bigre, s'agissant de médecins dont l'exercice est, depuis des temps immémoriaux, individuel et fondé sur le colloque singulier, l'annonce est audacieuse…

L'exercice regroupé : une tendance forte
Et pourtant, c'est bien une des orientations prioritaires du Plan santé de favoriser une évolution de l'exercice individuel vers l'exercice regroupé. C'est d'ailleurs ce qui se passe sur le terrain, avec depuis une dizaine d'années, singulièrement pour le "premier recours" (soins primaires), une tendance croissante des jeunes et des moins jeunes à s'installer ensemble, soit dans des structures innovantes comme les maisons et les pôles de santé, soit dans les centres de santé, qui peuvent y trouver une opportunité pour se réactiver.
On sait les raisons de cette tendance. Elles sont principalement de deux ordres (on les retrouve d'ailleurs dans l'ensemble des pays développés) :
– avant tout, les contraintes et les astreintes du métier médical sont devenues incompatibles avec les aspirations de la plupart des professionnels contemporains. Seul l'exercice regroupé, le cas échéant pluriprofessionnel, autorise chacun des membres d'un groupe à organiser un équilibre satisfaisant et pérenne entre vie personnelle et exercice clinique. La "permanence des soins" y est assurée par la structure et non plus par l'individu. De surcroît, l'exercice regroupé est plus sécurisant et…