Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Thérapie cellulaire dans l'insuffisance cardiaque : où en est-on ?
Philippe Menasché le 11-01-18

Insuffisance cardiaque. Si les premiers essais n'ont pas montré en général d'amélioration clinique pertinente, ils ont été riches d'informations, suggérant qu'un mécanisme d'action paracrine pourrait expliquer l'effet positif de la thérapie cellulaire et justifier, peut-être, de n'en administrer que les produits de sécrétion.

On peut très schématiquement distinguer trois étapes principales dans le traitement de l'insuffisance cardiaque. La première correspond à l'ère des médicaments avec les succès que l'on connaît (bêtabloquants, inhibiteurs de l'enzyme de conversion, antagonistes du système neuro-hormonal). La deuxième est celle des procédures plus agressives, qu'elles soient interventionnelles (resynchronisation) ou chirurgicales (transplantation, dispositifs d'assistance ventriculaire gauche). La plus récente, enfin, qui est encore balbutiante mais à laquelle certains prédisent un réel avenir est celle des biothérapies au sens large et qui englobent principalement la thérapie cellulaire et la thérapie génique. Il est toutefois important de souligner que ces nouvelles approches n'ont pas pour vocation de se substituer aux précédentes, déjà validées, mais de les compléter chez les patients ayant les formes les plus sévères d'insuffisance cardiaque.

État des lieux
Présenter la liste des essais cliniques de thérapie cellulaire dans l'insuffisance cardiaque serait fastidieux et inévitablement incomplet tant leur nombre évolue rapidement. Sans doute est-il préférable d'en résumer les principales conclusions, à ce jour, en distinguant d'emblée deux grandes…