Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Tomographie par cohérence optique
Hélène Esvant le 14-02-11

L’OCT ou « Optical Coherence Tomography »,  qui se traduit par tomographie par cohérence optique, est une technique d’imagerie non invasive en ophtalmologie qui permet d’explorer les structures de l’œil. Quel est son principe ? Quelles en sont les indications les plus courantes ? Comment se déroule cet examen ? Ecoutez les explications de François Perrenoud (ophtalmologiste, Paris) et découvrez  en pratique cet examen.




L’OCT permet d’explorer le segment antérieur ou le segment postérieur de l’œil, notamment la cornée et la rétine. Le principe de l ’OCT repose sur l’interférométrie au laser, qui est fondé sur un phénomène optique. L’interférométrie combine l’analyse de longueurs d’onde de la lumière de référence et de la lumière réfléchie par les structures de l’œil. Les propriétés de réflexion et d’absorption de la lumière par les tissus de l’œil sont la source de contraste des images d’OCT, révélatrices d’informations morphologiques. L’OCT produit classiquement des images en coupe axiale (en mode B comme en imagerie échographique).


La tomographie par cohérence optique est un examen récent non invasif, d’utilisation courante depuis le début des années 2000. Il réalise des coupes de la macula permettant d’obtenir une image proche de son aspect histologique. Il permet de visualiser le néovaisseau, de préciser sa localisation ainsi que son retentissement rétinien sous forme d’œdème, de décollement séreux, ou de décollement de l’épithélium pigmentaire. C’est actuellement l’examen de première intention dans la la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Exploration du segment antérieur :
-    Recherche de tumeurs ;
-    Mesure de la profondeur de la chambre antérieure ;
-    Evaluation de l’angle ;
-    Evaluation de l’épaisseur de la cornée.

Exploration du segment postérieur :
-    Bilan des lésions rétiniennes :
-    Dégénérescence maculaire ;
-    Œdème maculaire (diabète, pathologies inflammatoires, syndrome d’Irvine-Gass, occlusion de la veine centrale de la rétine) ;
-    Quantification de l’épaississement rétinien par mesures d’épaisseur permettant un suivi précis de l’efficacité du traitement sur les phénomènes exsudatifs.


Pour en savoir plus :
-    Sayen A, Hubert I, Berrod JP. Dégénérescence maculaire liée à l’âge. Rev Prat 2011;61:
-    Pour visualiser d’avantage d’images d’OCT : http://www.oct-optovue.com/
-    Une vidéo du  site ophtalmologyweb  sur l’OCT (en anglais) : http://ophthalmologyweb.cnpg.com/Video/flatFiles/737/index.aspx

Conflit d’intérêts : François Perrenoud n’a pas transmis de conflit d’intérêts.






TAG(s) : Ophtalmologie