Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Histoire de la médecine
Henri-Clermond Lombard et la naissance de la "cure d’altitude"
Daniela Vaj le 31-10-04

Auteur d’un monumental traité de climatologie médicale, le Genevois H.-C. Lombard fut à l’origine, à la fin du XIXe siècle, d’une vaste enquête sur la tuberculose en Suisse. Il s’agissait de savoir si la haute altitude protégeait contre la maladie.

La géographie médicale connaît au XIXe siècle un important développement que l’émergence de la bactériologie estompera quelque peu vers la fin du siècle. Avec le Français Jean-Christian-Marc Boudin et l’Allemand August Hirsch, le Genevois Henri-Clermond Lombard (v. encadré) figure parmi les médecins qui ont le plus contribué à ce développement.Cette discipline a toutefois une histoire ancienne. Le premier essai consacré à la géographie médicale fait partie du Corpus hippocratique.Dans Airs, eaux, lieux, le médecin de Cos met en évidence l’influence du climat sur les maladies. Le livre connaîtra une immense fortune au cours des siècles, ses rééditions à des fins médicales se poursuivront jusqu’à la découverte de l’action des micro-organismes. Si leMoyen Âge n’a pas apporté de grandes contributions à cette discipline, l’époque des grandes découvertes verra de nombreux médecins s’intéresser aux maladies des populations lointaines et, à partir du XVIIe siècle, commencent à paraître les premières topographies médicales: un genre très répandu au siècle des Lumières.