Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Histoire de la médecine
Il y a 150 ans... Marie Curie
Natalie Pigeardmicault le 20-04-18

Histoire des sciences. L'année 2017 a été marquée par les commémorations entourant les 150 ans de la naissance de Marie Sklodowska Curie. Inhumée à Paris au Panthéon des grands hommes de la Nation en 1995, elle représente en France l'image de la femme scientifique.

Maria Sklodowska est née il y a 150 ans, le 7 novembre 1867, à Varsovie dans la partie de la Pologne occupée par l'Empire russe. Elle est la dernière des cinq enfants de Wladyslaw Sklodowski (1832-1902), professeur de physique et de mathématiques, et de Bronislawa Boguska (1835-1878), professeur et directrice d'une des meilleures pensions de jeunes filles. La jeune Maria grandit donc dans un milieu où les sciences et l'instruction en général sont à l'honneur.
Fin octobre 1891, Maria Sklodowska arrive à Paris et s'inscrit à la Faculté des sciences où, comme toutes les jeunes filles de l'Est, elle francise son prénom et devient Marie Sklodowska. Après une licence de physique obtenue avec la mention très bien en 1893, Marie Sklodowska décroche, grâce à Gabriel Lippmann, une bourse de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale. En échange de cette bourse, elle doit rendre un travail sur les propriétés magnétiques des aciers trempés. Pour mener à bien ce travail, elle rencontre Pierre Curie (1859-1906), physicien déjà reconnu pour les travaux qu'il a publiés avec son frère Jacques entre 1880 et 1882 sur la piézoélectricité. Pierre Curie est, au moment de sa rencontre avec Marie Sklodowska, préparateur de physique à l'École municipale de physique et chimie industrielles de la Ville de Paris (EMPCI). À l'été 1894, Marie Sklodowska…