Le géant latino-américain, deuxième pays le plus touché à l’échelle mondiale par la pandémie de Covid-19, n’est pas épargné, non plus, par les conséquences de sa précédente crise de santé publique : l’épidémie de fièvre Zika qui, depuis 2015, a conduit à la naissance de 3 534 bébés souffrant du « syndrome associé à l’infection congénitale à virus Zika », dont la principale manifestation est la microcéphalie. Or des chercheurs de la Fondation Oswaldo Cruz à Bahia ont récemment découvert une nouvelle souche du virus circulant dans le pays, qui fait craindre une résurgence épidémique.

 

Alors que le dernier bulletin épidémiologique (juin) enregistre un plus faible taux...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR