La Direction générale de la santé alerte, en date du 22 mars, sur les signes cliniques atypiques des infections par le SARS-CoV-2. Symptomatologie ORL, signes digestifs en particulier chez les sujets âgés… autant de signes à ne pas négliger pour identifier et prendre en charge au plus vite les patients suspects d’une infection par le coronavirus.

Jusqu’à présent, les signes cliniques évocateurs du Covid-19 étaient ceux d’une infection respiratoire aiguë, allant de formes paucisymptomatiques jusqu’à des formes plus sévères évoquant une pneumonie, sans ou avec signes de gravité (syndrome de détresse respiratoire aiguë, voire défaillance multiviscérale).

Le Conseil national professionnel de gériatrie et la Société française de gériatrie et gérontologie ont confirmé la symptomatologie atypique du Covid-19 chez les sujets âgés, indépendamment des signes respiratoires plus classiques, se traduisant par des signes digestifs (notamment diarrhée), un état confusionnel ou des chutes, une fébricule avec des variations de température entre hyper- et hypothermie.

Par ailleurs, le Conseil national professionnel d’ORL a constaté la recrudescence de l’anosmie brutale sans obstruction nasale, parfois isolée qui pourrait être en relation avec le Covid-19. Il conseille donc :

– de toujours chercher ce symptôme chez un patient suspect de Covid-19 ;  
– d’isoler de facto les patients ayant une anosmie sans obstruction nasale et une agueusie, le diagnostic de Covid-19 étant alors à considérer comme vraisemblable ; 
– de ne pas traiter par corticoïdes inhalés ou per os et de proscrire les lavages de nez qui pourraient favoriser la dissémination virale.

La fiche COREB repérer et prendre en charge un patient atteint d’infection respiratoire aiguë en contexte d’épidémie Covid-19 a été actualisée en ce sens, en date du 22 mars 2020.

 

Alexandra Karsenty, La Revue du Praticien 

 

En savoir plus : 
DGS-urgent, message d’alerte du 22 mars 2020 : information sur des formes cliniques atypiques de Covid-19.
Question du jour – Perte de l'odorat et du goût : suspecter un SARS-CoV-2 ?