L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a émis un avis le 11 mars 2020 concernant le risque de transmission du SARS-CoV-2 par les aliments.

Ces conclusions sont les suivantes :

– pas de transmission du virus par voie digestive directe ; mais l’infection des voies respiratoires lors de la mastication d’un aliment contaminé ne peut être exclue ;

– ce virus semble être sensible aux températures de cuisson (63°C 4 min) ;

– les aliments peuvent avoir été contaminés lors de la chaine de production, de distribution ou par la personne préparant les repas (mains souillées, projection de gouttelettes infectieuses [toux, éternuement]).

Pour éviter la contamination des aliments par le coronavirus, le plus important est donc de respecter les bonnes pratiques d’hygiène : lavage des mains au savon en rentrant des courses, après avoir rangé les courses, en sortant des toilettes, avant de préparer le repas, avant les repas… 

Les aliments doivent être lavés, surtout s’ils sont consommés crus.

Le risque de contamination via les aliments est donc beaucoup plus faible que celui d’être contaminé lors du contact avec une personne infectée ou par non-respect des mesures barrières ! 

 

Marie-Aude Dupuy, La Revue du Praticien

 

Pour en savoir plus :

Communiqué Anses du 11 mars 2020 (1. animaux domestiques / 2.transmission via les aliments)

Figures et tableaux
Références
Image : Freepik.com/freepic.diller.