Le ministère des Solidarités et de la Santé a édité de nouvelles recommandations d’organisation de soins dans le contexte de la recrudescence épidémique, en collaboration avec plusieurs médecins des spécialités les plus concernées et avec les conseils nationaux professionnels, sociétés savantes, le CNUH et les ARS (en intégrant les travaux de la HAS et du HCSP). Cette stratégie de prise en charge des patients Covid + et non Covid (avec des fiches pratiques) vise à maintenir l’accès à un juste soin, tout en favorisant les alternatives à l’hospitalisation.

 

Ses deux axes principaux :

– renforcer au maximum tous les leviers de prise en charge en amont de l’hôpital et en alternative à celui-ci, afin d’éviter, lorsque c’est possible, toute hospitalisation, étant donné le contexte de forte tension du système hospitalier ;

– fluidifier les parcours hospitaliers des patients, en renforçant l’articulation entre médecine de ville, hospitalisation conventionnelle, soins critiques et soins de suite et de réadaptation, à la lumière d’une meilleure connaissance de la typologie des patients Covid (niveaux de sévérité, stratégies d’oxygénothérapie…).

Les recommandations s’accompagnent de fiches pratiques utiles pour les médecins de ville :

– Oxygénothérapie dans les segments de l’offre de soins au cours du rebond épidémique de Covid-19.

– Prise en charge des personnes âgées et des personnes en situation de handicap en établissements médico-sociaux et à domicile.

– Mobilisation de l’hospitalisation à domicile (HAD).

– Encouragement du développement de la téléexpertise pour les patients Covid-19.

– Rôle des dispositifs d’appui à la coordination pour la prise en charge des parcours de santé complexes. 

– Maintenir la mobilisation de l’ensemble du dispositif de soins psychiatriques, ambulatoire et hospitalier.

Pour télécharger les recommandations et les fiches annexes : cliquez ici.