Sont présentés ici les résultats partiels* d’un essai de phase III concernant le durvalumab, une immunothérapie ciblant le programmed death ligand 1 (PD-L1). Les patients ayant un cancer du poumon à petites cellules étendu...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR