À partir du 15 avril 2020, la prescription des médicaments antalgiques contenant du tramadol (par voie orale) sera réduite de 12 mois à 3 mois. Une mesure préconisée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), afin d’en limiter leur mésusage et les risques de dépendance.

La durée maximale de prescription des médicaments antalgiques contenant du tramadol (voie orale) est réduite de 12 mois à 3 mois à compter du 15 avril 2020. Dans son point d’information datant du 16 janvier 2020, l’ANSM rappelle les règles de prescription de ces médicaments antalgiques inscrits sur la liste I, délivrés uniquement sur prescription médicale. Au-delà de 3 mois, la poursuite d’un traitement nécessitera une nouvelle ordonnance. Une mesure pour en limiter le mésusage croissant. 

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR