Une dose injectée de cabotegravir tous les 2 mois serait 89 % plus efficace dans la prévention de l’infection par le VIH que la pilule quotidienne actuellement utilisée dans la prophylaxie pré-exposition (PrEP), contenant une association d’emtricitabine et ténofovir disoproxil (Truvada).

 

C’est la conclusion d’un essai randomisé en double aveugle conduit chez 3 223 femmes âgées de 18 à 45 ans dans divers pays d’Afrique sub-saharienne par...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR