«Une augmentation encore trop timide ». C’est l’avis de la HAS concernant le nombre de déclarations d’événements indésirables graves liés aux soins (EIGS) par les professionnels de santé. Son deuxième rapport comporte 820 déclarations au 31 décembre 2018, sur 3 536 notifications...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR