L’enregistreur d’événements implantable

Auparavant sous la forme d’une clé USB, il a été depuis miniaturisé et s’injecte sous la peau en regard du cœur, permettant d’enregistrer le rythme du patient pendant environ 3 ans. Il est indiqué en cas de lipothymies/syncopes inexpliquées. La 2e indication concerne les accidents vasculaires cérébraux ischémiques restant inexpliqués (cryptogéniques).

Le stimulateur cardiaque

Le boîtier contenant la pile s’insère en sous-cutané dans une loge prépectorale, sous anesthésie locale.
Les sondes sont insérées dans la veine céphalique ou la veine sous-clavière, puis suivent le trajet veineux jusqu’aux cavités droites.
Dans les stimulateurs triple chambre, la 3e sonde est insérée dans le sinus coronaire qui s’abouche dans l’oreillette droite, ce qui permet alors de stimuler la partie épicardique du ventricule gauche.
La ponction sous-clavière peut se compliquer...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR