Les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), représentées par la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique sont des maladies rares (1 à 2 adultes sur 1000 habitants dans les pays occidentaux). Néanmoins, elles touchent des adultes jeunes, avec un impact majeur sur leur qualité de vie, à l’origine d’un absentéisme scolaire et professionnel. En cas de retard diagnostique chez l’enfant, les conséquences sur le développement staturo-pondéral ou pubertaire peuvent être importantes.
Il s’agit de...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR