Sous réserve d’une nouvelle vague de Covid-19, la HAS estime que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière de l’automne prochain doit être maintenue, ciblant les populations à risque de complications et les professionnels de santé. Son élargissement à d’autres publics n’est, en revanche, pas justifié actuellement. Il est crucial d'améliorer la protection des populations à risque et des soignants. Rappelons que la couverture y est très insuffisante, bien en-deçà de l’objectif de 75 % fixé par l’OMS. Pour la saison 2019-2020, seules 45 % d’entre elles s’étaient fait vacciner, dont plus de la moitié des plus de 65 ans (52 %), et moins d’un tiers des moins de 65 ans souffrant d’une affection longue durée (31 %). Christian Deleuze

Une question, un commentaire ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR