La HAS et le Conseil national professionnel de radiologie et imagerie médicale rappellent le bon usage de l’imagerie dans les cervicalgies. Objectifs : à la fois ne pas méconnaître une lésion sévère du rachis et réduire l’exposition non justifiée à...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR