En 2019, quatre méthodes de mesure de la pression artérielle peuvent être utilisées par les médecins. Deux méthodes sont utilisées au cabinet : la mesure clinique conventionnelle et la mesure, moins connue, sans surveillance. Deux méthodes sont utilisées en dehors du cabinet : l’automesure tensionnelle et la mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA). Toutes ces méthodes partagent un certain nombre de critères de qualité qui doivent être respectés. Au cabinet, il faut préférer l’utilisation d’un tensiomètre électronique, la mesure auscultatoire étant recommandée uniquement en cas de doute sur la fiabilité de la mesure électronique (arythmie, prééclampsie, enfant). Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients, qui peuvent différer également selon la question posée (dépistage d’une hypertension ? diagnostic d’une hypertension ? surveillance d’un traitement antihypertenseur ? recherche de complications ?) et le contexte (âge du patient, autonomie, troubles cognitifs, anxiété, etc.).

Mesure de la pression artérielle au cabinet (mesure clinique conventionnelle)

La mesure au tensiomètre électronique est la méthode privilégiée pour mesurer la pression artérielle en consultation, elle permet de réaliser le dépistage, le diagnostic et le suivi des patients hypertendus. Ces mesures doivent respecter des conditions et règles rappelées dans le tableau 1.1, 2 Les mesures de la pression artérielle au cabinet sont souvent effectuées de manière incorrecte, ce qui peut conduire à une surestimation de la vraie pression artérielle du patient et conduire à des traitements inutiles. Chez les personnes à risque d’hypotension orthostatique (sujets âgés ou diabétiques), la pression artérielle doit également être mesurée après 1 et 3 minutes d’orthostatisme. L’hypotension orthostatique est définie comme une baisse de la pression artérielle systolique (PAS) ≥ 20 mmHg ou de la pression artérielle diastolique (PAD) ≥ 10 mmHg dans les 3 minutes suivant la position debout ; elle est associée à un risque accru de mortalité et d'événements cardiovasculaires.

Mesure de la pression artérielle au cabinet, sans surveillance

L’utilisation d’un tensiomètre électronique « automatique » permet de...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR