Faire davantage valoir le principe d’équité
Améliorer la santé des migrants en situation de vulnérabilité est une ambition aussi complexe qu’impérieuse. Quelques précautions s’imposent avant de dessiner quelques pistes :
– parler des migrants n’est pas parler d’un groupe plus large, celui des « immigrés », mais cela permet de souligner que dans les deux cas se conjuguent des situations d’insertion réussie comme d’autres de plus grande vulnérabilité ;1
– parler « des migrants » en général a peu de sens si on réalise la diversité de leurs trajectoires et de leurs origines ;2
– reconnaître des situations de vulnérabilité particulières ne doit pas occulter que, contrairement aux idées reçues, selon une récente méta-analyse sur la mortalité réalisée par The University College London-Lancet Commission, la santé des migrants dans les pays riches est globalement meilleure que celle de la population des pays d’origine ;3
– cette situation globale se détériore au fil des années de présence dans le pays de destination en proportion de l’exposition à des conditions de vie et de travail globalement plus défavorables4 et du fait de difficultés spécifiques d’accès aux soins et à la protection sociale ;5
– certains sous-groupes, vivant dans des conditions particulièrement indignes (dans des « camps » ou à la rue, habitat dégradé) ou particulièrement fragiles (mineurs isolés, victimes de psychotraumatismes…), font dire à l’Académie de médecine6 qu’ils appartiennent aux populations qui, dans notre pays, nécessitent « qu’elles bénéficient d’une attention particulière du point de vue médical ».7

Prendre en compte la vulnérabilité structurelle

Proposer des « pistes » dans ces conditions peut s’envisager à plusieurs niveaux d’action, depuis la prise en compte de la « vulnérabilité structurelle » des demandeurs de soins dans le microsystème qui régit le colloque singulier entre soignants et soignés, jusqu’à l’application des traités internationaux dans le droit français (niveau « macro ») qui font de la protection de la santé...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR