« Dans la province de l’esprit, ce que l’on croit être vrai peut être vrai ou devenir vrai dans certaines limites à rechercher empiriquement et expérimentalement. Ces limites ne sont que d’autres croyances à transcender. Dans l’esprit, il n’y a pas de limites. » Cette citation de John C. Lilly, neuro-scientifique ayant effectué des études sur les caissons d’isolation sensorielle, souligne à quel point nos croyances et notre perception de la réalité peuvent être trompées par des illusions sensorielles.1 Un média devenu récemment grand public et intitulé « réalité virtuelle » est un ensemble de matériel technologique offrant aux individus la possibilité d’interagir efficacement et en temps réel avec un environnement tridimensionnel géré par ordinateur, et cela à l’aide de leurs compétences et de leur sens naturels.2 Ce matériel immersif, constitué généralement d’un casque de vision stéréoscopique ou visiocasque qui comporte un écran haute définition placé devant les yeux et couplé à un traqueur de position connecté à un ordinateur PC, permet aux utilisateurs non seulement de voir ou d’entendre dans toutes les directions d’un environnement virtuel en trois dimensions (3D) mais également d’interagir en temps réel avec ce dernier (fig. 1 et 2). L’univers sensoriel recréé (plage tropicale en 3D, rat artificiel, ascenseur de synthèse, etc.) et sa réactivité donnent l’illusion à l’utilisateur qu’il se trouve dans la réalité, et...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR