En France, environ 30 % des femmes ont recours à la reconstruction mammaire après une mastectomie. Un pourcentage qui interroge le besoin d’information et de soutien tant pour prendre la décision d’une reconstruction que pour la mener...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR