France, Allemagne, Italie et Pays-Bas créent une « Alliance inclusive pour le vaccin » anti-Sars-CoV-2. Objectif : mettre en commun leurs moyens pour soutenir le développement et garantir l’approvisionnement de la population européenne, à des conditions d’accès équitables pour tous les pays. L’Alliance suit ainsi auprès des industriels les recherches les plus prometteuses, entend négocier des pré-accords avec ces derniers, en vue d’une production la plus rapide possible et en quantité suffisante pour l’Europe et au-delà. Elle s’assurera d’un prix juste, permettant une diffusion globale, y compris au bénéfice des pays les plus pauvres, notamment d’Afrique. Elle se déclare ouverte à la coopération avec d’autres États membres de l’Union européenne et ainsi qu’avec la Commission, afin de garantir une vision commune et mobiliser les moyens disponibles à cette échelle. Christian Deleuze

Une question, un commentaire ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR