ONYCHOMADESE

Il s’agit d’un décollement spontané de la tablette unguéale à départ proximal qui peut, après un temps de latence variable, aboutir à la chute de l’ongle. Cette lésion sévère témoigne de la souffrance matricielle et de l’arrêt transitoire de la pousse unguéale. Chez ce patient, l’onychomadèse est survenue à la suite d’une pyélonéphrite.