Atteintes rénales en fonction des thérapies ciblées : physiopathologie et prise en charge

Atteintes rénales

Cible

Physiopathologie

Prise en charge

IRA
BRAF
- Inhibiteurs de BRAF : IRA par NTA
Protéinurie et syndrome néphrotique
VEGF/VEGFR
mTOR
Anti-VEGF
- Perte de l’expression de VEGF-A par les podocytes : modification structurelle et fonctionnelle des cellules glomérulaires
- Inhibition des processus de réparation : risque de glomérulosclérose
- Perte de la perméabilité sélective de la membrane basale glomérulaire
- Prévention : surveillance de la créatinine plasmatique et de la protéinurie avant chaque administration
- Traitement : IEC/ARA2
- Arrêt si persistance de la protéinurie ou protéinurie importante
Inhibiteurs de mTOR
- Inhibition en aval de la voie VEGF/VEGFR, perte de l’intégrité des podocytes
- Inhibition de la voie AKT, inhibition de la survie cellulaire
HTA
VEGF/VEGFR
- Augmentation de l’apoptose des cellules endothéliales
- Raréfaction des capillaires et artérioles
- Vasoconstriction par inhibition de la production d’oxyde nitrique et prostacyclines
- Diminution de l’excrétion rénale de sodium
- Automesure tensionnelle
- Surveillance de façon rapprochée après initiation du traitement
Microangiopathie thrombotique
VEGF/VEGFR
- Altération de l’endothélium fenestré
- Perte de l’intégrité de la barrière de filtration glomérulaire
Arrêt du traitement
Atteinte tubulo-interstitielle
mTOR
BRAF
Inhibiteurs de mTOR
Néphrite tubulo-interstitielle immuno-allergique
Suspension du traitement, avis néphrologique avec biopsie rénale, discuter réintroduction en fonction du bénéfice/risque à en attendre
Inhibiteurs de BRAF
NTA et un cas de néphrite immuno-allergique granulomateuse
Kystes
ALK
Incertaine
- Implication de l’axe de signalisation HGF et MET
- Taux bas de testostérone
Régression de la majorité des kystes après arrêt du crizotinib
Troubles hydro-électrolytiques
Inhibiteurs multikinases : Sora/regora/venda-fenib
Inhibiteurs de mTOR
Anti-EGFR
Anti-BRAF
Inhibiteurs de PARP
Sorafénib
Hypophosphatémie par probable dysfonction pancréatique exocrine, malabsorption vitamine D
Surveillance et supplémentation simple. Interruptions transitoires en cas d’impossibilité de contrôle de la toxicité après supplémentations maximales
Inhibiteurs de mTOR
Mécanisme inconnu
Anti-EGFR
Hypomagnésémie par défaut d’activation du canal TRPM6, via EGF, présent dans le tube contourné distal
Inhibiteurs de PARP
Hypomagnésémie par probable inhibition de transporteurs de cations
Diminution du DFG réel
mTOR
Inhibiteurs de mTOR
- Glomérulosclérose et fibrose tubulaire
- Inhibition de l’expression de VEGF, affecte la survie des podocytes
Suspension du traitement, avis néphrologique avec biopsie rénale, discuter réintroduction en fonction du bénéfice-risque à en attendre
Diminution du DFG estimé
ALK
Inhibiteurs de PARP
Anti-ALK
Inhibiteur compétitif du canal transporteur de la créatinine au niveau du tube proximal. Défaut de sécrétion de créatinine. Baisse du DFG estimé et non du DFG réel
Anti-ALK et inhibiteurs de PARP : diminution du DFG estimé réversible à l’arrêt du traitement
Inhibiteurs de PARP
Inhibition des transporteurs MATE1 et MATE2-K. Défaut de sécrétion de créatinine. Baisse du DFG estimé et non du DFG réel
Tableau 2. AKT : protéine kinase B ; ALK : anaplastic lymphoma kinase ; ARA2 : antagonistes des récepteurs à l’angiotensine II ; DFG : débit de filtration glomérulaire ; EGFR : epidermal growth factor receptor ; HGF : hepatocyte growth factor ; HTA : hypertension artérielle ; ICI : immune checkpoint inhibitors ; IEC : inhibiteurs de l’enzyme de conversion ; IRA : insuffisance rénale aiguë ; MATE : multidrug and toxin extrusion ; MET : mesenchymal-epithelial transition factor ; NTA : nécrose tubulaire aiguë ; PARP : poly (ADP-ribose) polymerase ; TRPM6 : transient receptor potential cation channel subfamily M member 6 ; VEGF : vascular endothelium growth factor ; VEGFR : vascular endothelium growth factor receptor.
Figures et tableaux
promo