Un Français sur deux est aujourd’hui en surpoids, un sur six est obèse. Et si la prévalence de l’obésité (17 % chez les adultes) est inférieure en France à celle des pays de l’OCDE (23,3 % en moyenne), elle est bien supérieure à celle de l’Italie (9,8 %), de la Suède, de la Suisse ou de la Norvège. Depuis 2005, le nombre d’obèses s’est stabilisé. Mais les inégalités sociales et territoriales se sont aggravées (notamment dans les départements d’outre-mer).
« Les politiques de prévention et de lutte contre l’obésité sont volontaristes,en particulier les campagnes d’information et de communication, mais elles souffrent d’un manque de lisibilité et de coordination, et leurs effets sont, par ailleurs, difficiles à mesurer, analyse la Cour des comptes dans un...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR