Dans cet essai mené aux États-Unis, 350 patients (âge moyen 66,5 ans) atteints de fibrillation atriale persistante ayant une indication à une première ablation par cathétérisme ont été randomisés pour bénéficier de cette ablation uniquement, ou...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR