La prise en charge nutritionnelle, indispensable dans de nombreuses maladies chroniques dont le diabète de type 2 (DT2) a beaucoup évolué depuis plusieurs années, notamment le type de mesures hygiénodiététiques et le mode de transmission au patient. De multiples bénéfices en sont attendus dont certains ont été démontrés dans de grandes études d’intervention.

Grandes études dans le DT2

Dans le prédiabète, une étude américaine Diabetes Prevention Program (DPP) a comparé l’intérêt d’une modification intensive du style de vie à la prise en charge classique : conseils prodigués en consultation avec remise de documents écrits mais sans autre accompagnement. Dans le groupe dit intensif, les consultations étaient répétées (16 fois) et menées par des personnes formées à la prévention du diabète, à la fois en groupe et en individuel avec des objectifs chiffrés en termes de réduction de poids (- 7 %) et d’augmentation de l’activité physique (2 h 30 par semaine).
À 3 ans : réduction drastique de 50 % de l’incidence de DT2 par rapport au groupe contrôle. Le plus remarquable était que cette différence significative persistait encore 15 ans après l’inclusion dans le protocole.1 Ces bénéfices ont par ailleurs été validés dans des populations d’origine géographique diverse (Chine, Finlande, Inde) montrant l’importance d’une prise en charge nutritionnelle intensive chez des patients à haut risque métabolique. Inspiré par ces résultats, le programme français « Dites non au diabète », expérimenté par le ministère de la Santé et l’Assurance maladie sur 3 territoires particulièrement touchés par le diabète (Seine-Saint-Denis, Bas-Rhin et La Réunion), vise à prévenir ou retarder son apparition chez les personnes à risque : âgées de 45 à 70 ans, avec un IMC à 25 et une glycémie entre 1,1 et...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR