Dans cet article

Ce contenu est exclusivement réservé aux abonnés
Les follicules pileux détruits définitivement sont remplacés par un tissu fibreux (encadré). Dans les alopécies primaires, le follicule est la cible du processus inflammatoire. L’infiltrat peut être lymphocytaire, neutrophilique ou mixte. Dans les formes secondaires, la destruction est non spécifique.

Lymphocytaires

Le lichen plan pilaire (LPP) est une variante folliculaire de la forme cutanée. Trois types : LPP classique, alopécie frontale fibrosante (AFF) et syndrome de Graham-Little-Lassueur (non abordé).
Le LPP classique (fig. 1) touche l’adulte d’âge moyen (40-60 ans) particulièrement les femmes (2 pour 1 homme). Une hyperkératose folliculaire, donne un aspect rugueux au cuir chevelu avec érythème péripilaire. Les plaques ont une extension centrifuge, puis confluent entre elles. Les patients se plaignent fréquemment de prurit, douleur ou d’une sensation de brûlure. L’évolution est chronique : poussées avec des périodes de rémission plus ou moins longues. Le diagnostic est confirmé par biopsie cutanée : infiltrat lichénoïde périfolliculaire et lymphocytaire.
Il n’y a pas de traitement curatif et peu de thérapies permettent une rémission prolongée. En première intention : corticothérapie locale forte ou injections intralésionnelles de triamcinolone pour les atteintes très localisées (5 à 10 mg/mL toutes les 6 semaines jusqu’à stabilisation). Dans les cas sévères, le traitement systémique a des résultats variables selon les molécules (rétinoïdes, corticothérapie générale, hydroxychloroquine, méthotrexate, ciclosporine).
L’alopécie frontale fibrosante (fig. 2)1 est une variante topographique du LPP, touchant principalement les femmes ménopausées. Son origine est inconnue mais le rôle de certains facteurs hormonaux ou environnementaux reste à définir. Selon des études...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR