Dilatation focale de la paroi d’une artère aboutissant à la formation d’une poche de taille variable, communiquant avec l’artère via une zone rétrécie (collet).
Origine : congénitale, dégénérative, infectieuse, disséquante, post-traumatique ou inflammatoire.
Prévalence de2 à 3 %. Elle a augmenté ces dernières années avec l’amélioration des techniques d’imagerie non invasive (angioscanner ou angio-IRM) en termes de sensibilité à la détection. Pic d’incidence : entre 50 et 60 ans.1
Facteurs de risque : tabac et HTA ;2 un patient fumeur et hypertendu a un risque 8 fois supérieur à un non-fumeur, normotendu.2
Dimension : moins de 5 mm dans 70 % des cas.
Principales localisations : 95 % au...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR