L’angiopathie amyloïde cérébrale sporadique (AAC) est une micro-angiopathie fréquente, liée à l’âge, caractérisée par l’accumulation de peptide amyloïde Aβ dans la paroi des artères leptoméningées et des vaisseaux corticaux. Un défaut de clairance du peptide Aβ est largement évoqué dans sa physiopathologie. L’étude de sujets...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR