De nombreux essais thérapeutiques ont investigué l’intérêt des anti-interleukine 6 (IL-6) chez les patients hospitalisés pour une infection à Covid-19. Le groupe de travail REACT (Rapid Evidence Appraisal for Covid-19 Therapies), coordonné par l’OMS, a analysé les données de 27 essais randomisés ayant comparé un groupe de patients recevant un anti-IL-6 à un groupe ne recevant pas d’autre immunosuppresseur qu’une corticothérapie. Au total, 10 930 patients ont été inclus dans cette méta-analyse, dont 6 449 ont reçu un anti-IL-6, majoritairement du tocilizumab (67 %). Le critère principal de jugement de l’efficacité était le taux de décès à 28 jours, qui était de 21,8 % dans le groupe anti-IL-6, contre 25,8 % dans le groupe contrôle, avec un odds ratio de 0,86 (intervalle de confiance : 0,79-0,95). Parmi les critères secondaires, la nécessité de recevoir une ventilation mécanique ou le risque de décès étaient significativement moindre chez les patients ayant reçu un anti-IL-6. Le taux de patients sortis d’hospitalisation à 28 jours était également supérieur sous anti-IL-6. Un point est notable dans les analyses en sous-groupes : le bénéfice était significatif chez les patients qui recevaient une corticothérapie en plus du traitement anti-IL-6, soulignant l’importance d’associer les deux thérapeutiques.

S. Rivière déclare n'avoir aucun lien d'intérêts.

Références
JAMA 2021 Aug 10;326(6):499-518 WHO Rapid Evidence Appraisal for COVID-19 Therapies (REACT) Working Group; Shankar-Hari M, Vale CL, Godolphin PJ, Fisher D, Higgins JPT, Spiga F, et al. Association Between Administration of IL-6 Antagonists and Mortality Among Patients Hospitalized for COVID-19: A Meta-analysis. PMID: 34228774