Syndrome sous-estimé et diagnostiqué tardivement.
Concerne 2 à 4 % des enfants (3-8 ans).

Facteurs en cause

Hypertrophie des amygdales et des végétations.
Morphologie avec maxillaires étroits.
Obésité.
Prématurité.
Terrain allergique, asthme.
Hérédité.

Signes cliniques d’alerte

Ronflement (mais attention car inconstant).
Respiration buccale, vigilance chez l’enfant gardant la bouche béante durant la journée.
Position de sommeil : assis, tête en hyperextension.
Sueurs nocturnes (pyjama ou oreiller mouillé le matin).
Nycturie primaire ou secondaire.
Céphalée au réveil.
Hyperactivité, agitation psychomotrice.
Baisse des performances scolaires.
Trouble de la croissance staturo-pondérale...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR