La conservation d’organes est définie comme l’ensemble des procédés qui s’attachent à protéger le greffon des conséquences de l’anoxie entre le moment de sa déafférentation vasculaire chez le donneur et celui de sa...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR