Après les données israéliennes, très encourageantes quant à l’efficacité du vaccin Pfizer dans la « vraie vie », les résultats préliminaires de la campagne de vaccination en Écosse, où 21 % de la population a reçu au 15 février au moins une dose des vaccins Pfizer ou AstraZeneca, ont été publiés en preprint. De quoi être (prudemment) optimistes…

 

Si les vaccins BNT162b2 mRNA (Pfizer-BioNTech) et ChAdOx1 (Oxford-AstraZeneca) ont démontré une très bonne efficacité contre l’infection dans les essais cliniques de phase III, il est urgent de connaître leurs effets « dans la vraie vie », d’autant plus dans ce contexte de circulation des variants du SARS-CoV-2. Les premières données sur les conditions d’utilisation réelle...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Figures et tableaux