La campagne de vaccination progresse en France. Dans quels délais peut-on espérer observer des effets sur la propagation de l’épidémie ? Quel est l’objectif recherché ? Comment en évaluer la réussite ? Quels enseignements tirer des campagnes de vaccination du passé ? Interview exclusive du Pr Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale à l’université de Genève.

 

 

Quelles sont les objectifs d’une campagne de vaccination et comment les évaluer ?

Il y a deux types de campagnes de vaccination contre une maladie virale. 

Une première stratégie vise à rechercher une immunité collective. Dans le cas de la variole, la poliomyélite, la rougeole, l’objectif est d’éradiquer la maladie (critère de jugement principal), ou d’obtenir une progression de l’élimination (critère intermédiaire) puis l’éradication. La variole a disparu grâce à la vaccination. Quant à la poliomyélite, on est passé de 125 pays touchés dans les années 1980 à 2 aujourd’hui. Ce type d’approche, qui nécessite donc plusieurs années, repose sur le fait que toute la population soit vaccinable. Ce n’est pas le cas aujourd’hui pour les vaccins contre la Covid car les moins de 16 ou 18 ans (selon...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Figures et tableaux