Les tumeurs cutanées sont de plus en plus fréquentes à cause du vieillissement de la population, de la modification des habitudes de loisirs et de la mode des peaux hâlées. Parmi les 80 000 nouveaux cas par an diagnostiqués en France, 70 % sont des carcinomes basocellulaires. Les carcinomes épidermoïdes et les mélanomes comptent pour environ 20 et 10 % des cas, respectivement.

 

Le...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR