Le Canada a légalisé en octobre dernier la commercialisation du cannabis « à usage récréatif » et, selon les statistiques officielles, environ 5,4 millions de personnes en ont officiellement acquis – dont 600 000 pour la première fois. Deuxième étape, fin 2019 : la mise sur le marché des « produits comestibles à base de cannabis ». Le gouvernement canadien précise que ceux « susceptibles de plaire aux enfants » (bonbons ou sucettes) ne pourront pas en contenir. Des règles strictes pour limiter l’attractivité des substances dérivées auprès des mineurs devront également être respectées, parmi lesquelles l’obligation d’adopter des emballages « neutres » et « difficiles à ouvrir », ou encore la restriction de certains ingrédients comme des colorants ou des parfums.
« Cette réglementation est la prochaine étape visant à réduire les risques pour la santé et la...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR