Santé publique France interroge un panel de Français pour évaluer les répercussions psychiques du Covid. Lors de la première enquête du 23 au 25 mars, plus d’un quart des répondants ressentaient de l’anxiété. Même si le niveau diminue, il reste nettement supérieur (22 %) à celui observé en population générale en 2017 (13,5 %). Facteurs aggravants : sexe féminin, âge < 50 ans, situation financière difficile, télétravail, parents d’enfant < 16 ans, proche suspect d’être atteint, perception de l’infection comme grave, mauvaise connaissance des modes de transmission et faible confiance dans les pouvoirs publics. Pour faciliter l’accès aux soignants, un espace dédié à la santé mentale a été créé sur le site internet de Santé publique France recensant tous les dispositifs d’aide à distance classés par rubrique (violence, deuil, détresse psychologique, addictions, parentalité...). Par ailleurs, SPF, avec le ministère de la Santé et le gouvernement, a développé une série de vidéos courtes et informatives, « Ma vie au quotidien », dont la dernière aborde le stress et prodigue des conseils simples. Elle renvoie vers le numéro vert d’appel téléphonique 0 800 130 000 dédié au soutien psychologique mis en place par le gouvernement. CD

Une question, un commentaire ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR